A l'hôpital

Votre enfant a une malformation cardiaque et doit être hospitalisé dans un service spécialisé.

 

Certaines malformations cardiaques nécessitent une prise en charge urgente dès la naissance, d’autres une surveillance en consultation avant une éventuelle hospitalisation.

 

Une hospitalisation peut être nécessaire pour mettre en route un traitement médical spécifique, réaliser des examens complémentaires avancés ou pour opérer le cœur de votre enfant. 

 

Hospitalisation à la naissance

Certaines malformations du cœur nécessitent une prise en charge médicale et chirurgicale rapide après la naissance. Si la malformation est découverte pendant la grossesse, dans certaines situations, on programmera l’accouchement en milieu spécialisé pour qu’un cardiopédiatre (médecin spécialiste) puisse examiner le bébé rapidement après la naissance. En fonction de la pathologie cardiaque,  une opération cardiaque peut être nécessaire dans les premiers jours de vie.
 

On essaie autant que possible de ne pas séparer la mère et le bébé pendant cette période difficile. Néanmoins en cas d’intervention chirurgicale, les parents ne peuvent pas rester dormir auprès de leur enfant pendant le séjour en réanimation qui suit toujours l’opération. Une hospitalisation à la naissance peut durer deux à trois semaines jusqu’à ce que le bébé puisse rentrer à la maison avec sa mère.

  Hospitalisation programmée pour intervention chirurgicale

Certaines malformations cardiaques ne justifient pas d’une intervention dans les premiers mois de vie. Il s’agit d’une opération programmée souvent organisée en prenant en compte les souhaits et disponibilités des parents.

Habituellement les parents rencontrent le médecin anesthésiste avant l’hospitalisation afin d’être informés des modalités de l’anesthésie générale qui sera pratiquée lors de l’opération.


En fonction des centres, une prise de sang, une radiographie des poumons et une échocardiographie de contrôle en vue de l’intervention seront pratiquées en externe ou en début d’hospitalisation.

Une hospitalisation pour chirurgie cardiaque programmée dure entre 5 à 15 jours en fonction des pathologies. Ce séjour comporte un court séjour avant l’opération, le jour de l’intervention, quelques jours en réanimation et un court séjour en hospitalisation pédiatrique avant de rentrer à la maison.

Hospitalisation pour cathétérisme cardiaque

Un cathétérisme cardiaque a été prescrit à votre enfant. Il s’agit d’un examen qui nécessite une courte hospitalisation de 48 heures. L’examen est réalisé par un médecin spécialisé dans ces procédures.

En fonction de la durée de l’examen et du type de la procédure, l’enfant reçoit un médicament pour se détendre ou sera complètement endormi. Le médecin spécialiste introduit un tuyau très fin au niveau du pli de l’aine dans une artère et/ou une veine pour accéder au cœur.

 

L’examen permet de visualiser le cœur sur un écran grâce à des rayons X. On peut faire des mesures à l’intérieur du cœur (prise de pressions) et faire des images qui complètent l’examen échocardiographique.

 

On peut aussi traiter certaines malformations cardiaques en dilatant des zones trop étroites par des ballonnets ou en plaçant des prothèses pour occlure des orifices anormaux : communication entre les oreillettes (CIA), canal artériel persistant (PCA), communications anormales entre les veines et les artères (fistules, collatérales).

Autres examens spécialisés

Parfois, des examens supplémentaires sont nécessaires pour préciser le diagnostic ou évaluer la malformation cardiaque de votre enfant avant et/ou après l’opération.

 

En dehors de l’échocardiographie, l’électrocardiogramme, le Holter ECG et l’épreuve d’effort (voir « Examens »), il existe aussi des examens spécialisés d’imagerie cardiaque. Il s’agit du scanner ou de l’IRM du cœur.

 

Ces deux examens sont souvent réalisés en secteur spécialisé (hôpital ou clinique) mais sans hospitalisation. Chez les jeunes enfants, ils sont parfois réalisés en « Hôpital de Jour » prenant une demi-journée.

 

Dans les deux cas, l’enfant est allongé sur un brancard spécial avec un appareil qui se déplace pour faire les images. Il faut rester calme pendant le temps d’examen. Les parents peuvent accompagner leur enfant. Pour les petits on peut donner un médicament calmant pour les détendre.

Le scanner cardiaque 

Le scanner cardiaque utilise des rayons X pour faire des images du cœur en deux et trois dimensions. L’examen est assez court et ne dure pas plus de 5-15 min. L’injection d’un médicament (produit de contraste) peut être nécessaire pour mieux voir certaines structures cardiaques.

L'IRM cardiaque 

L’IRM cardiaque n’utilise pas les rayons X. Cet examen dure 30 à 60 min. Il permet de visualiser le cœur en deux et trois dimensions et de voir aussi une partie de son fonctionnement en temps réel. L’injection d’un médicament (produit de contraste) peut être nécessaire pour mieux voir certaines structures cardiaques.