Le souffle

Souffle, « souffle au cœur », « souffle cardiaque »

 

Qu’est ce qu’un souffle ?

 

Un souffle est un bruit surajouté aux bruits normaux du cœur que l’on entend à l’aide d’un sthétoscope.

     Bien comprendre

 

Le souffle n’est pas le nom d’une anomalie (maladie, malformation) du cœur, mais uniquement le nom d’un bruit entendu au sthétoscope.

On parle de souffle « organique » ou « pathologique » quand le souffle est la conséquence d’une anomalie du cœur, et de souffle « innocent », « fonctionnel », « bénin » ou encore « anorganique » quand le cœur est normal, ce qui est le cas le plus fréquent.

 

     Souffle  « innocent »

 

Ce bruit est souvent augmenté quand le cœur bat fort (après l’activité ou en cas de fièvre par exemple) et diminue au calme. En général le souffle diminue d’intensité avec l’âge et même disparaît souvent à l’adolescence.

 

     Souffle organique

 

Dans moins de 1% des cas, un souffle correspond à une anomalie cardiaque.

Le souffle organique est souvent la manifestation d’une anomalie sans gravité ne nécessitant qu’une simple surveillance ou parfois un traitement simple et efficace.

Dans certains cas plus rares, le souffle permet de révéler une anomalie plus importante, nécessitant un traitement médicamenteux ou une intervention, chirugicale ou par cathétérisme interventionnel.

 

     Comment savoir si un souffle est « innocent » ou « organique » ?

 

Un souffle innocent ne s’accompagne d’aucun symptôme cardiologique.

Un souffle organique peut s’accompagner de symptômes, mais pas toujours.

 

L’échocardiographie ou échographie cardiaque, qui analyse l’anatomie et la fonction du cœur, permet de distinguer  les souffles innocents des souffles organiques.